Salzbourg, Leipzig, New York, Red Bull leur donne des ailes ! - Ninfo

Salzbourg, Leipzig, New York, Red Bull leur donne des ailes !

© facebook officiel Red Bull

Red Bull n’est pas une marque comme les autres. D’après son logo et son slogan que tout le monde connaît, cette boisson énergisante donnerait des ailes. Et lorsqu’on voit son capital (5.4 milliards d’euros), les clubs que l’enseigne détient et les nombreuses entreprises qu’elle sponsorise (Audi Sport, Red Bull Moto GP), on constate que Red Bull a de l’argent et qu’il l’a très bien investi, notamment dans le foot, en Allemagne, en Autriche et aux Etats-Unis. 

Red Bull s’est implantée dans le football en 2005, avec l’obtention du club Autrichien du Red Bull Salzbourg. Depuis cet achat, le club s’est développé d’une façon incroyable, tout comme Leipzig (Allemagne) et New York Red Bull (USA). Découverte de trois clubs à qui Red Bull a donné des ailes !

Le plus improbable leader : Leipzig

L’acquisition de l’équipe de foot de Leipzig par la marque Red Bull s’est faite en 2009. A l’époque, le club allemand se trouve en 5ème division, appelée Oberliga. Le 10 juillet 2009, pour son premier match, en amical, le RB Leipzig remporte la victoire 5-0 face à Bannewitz. La même année, le club remporte ce petit championnat avec 80 points.

Depuis cette accession, le club s’invite chaque années aux premières places des championnats qu’il joue. 4ème puis 3ème en Regionalliga (4ème division), puis premier en 2012-2013, devant près de 8.000 spectateurs (à faire jalouser certains clubs de Ligue 1 française…)! Puis Leipzig finit 2ème de la 3.Liga et accède à la Bundesliga 2 en 2014. A l’époque, 25.000 spectateurs poussent l’équipe à se surpasser. Les joueurs entraînés par Peter Pacult finissent à la 5ème place, avec de finalement monter en Bundesliga grâce à une 2ème place l’année dernière. Le prodige Kimmich tape alors dans l’oeil du Bayern Munich qui l’achète pour 20 millions d’euros.

Cette saison, Leipzig malmène les clubs de Bundesliga, pourtant connaisseurs de ce championnat qu’ils fréquentent depuis de nombreuses années, alors qu’il ne s’agit que de sa première année au club coaché par Ralph Hasenhüttl depuis le 1er juillet 2016. Des cartons face à Hambourg 4-0, au Werder de Brême 3-1 et trois précieuses victoires face à Dortmund 1-0, à Wolfsburg 1-0 et à Leverkusen 3-2 pour une première place méritée. Il faut également noter que Leipzig est le seul club, avec Hoffenheim à ne pas avoir connu la défaite cette saison après 11 journées. Mais attention, le 3 décembre prochain, le club recevra Schalke 04, qui revient en forme après un début de saison catastrophique ira défier l’ogre Munichois à Munich le 21 décembre 2016. Un jolie cadeau de Noël en perspective pour les fans de ballon ronds.

© facebook officiel Leipzig

© facebook officiel Leipzig

Le plus titré : Red Bull Salzbourg

En 2005, l’Austria Salzbourg n’est pas le club le plus attractif d’Autriche. Ce club, champion à 3 reprises entre 1993 et 1997 est à des années lumières de l’Austria Vienne et du Rapid de Vienne, les deux clubs phares du championnat d’Autriche. Pourtant, Red Bull décide d’investir dans ce club en 2005 et renomme le club : Red Bull Salzbourg. Dès cette grande nouvelle, le club s’impose comme le maître de la Bundesliga Autrichienne, en se plaçant toujours aux deuxièmes places sauf lors des 7 championnats remportés (2007,2009,2010,2012,2014,2015 et 2016). Mais il gagne également 3 coupes.

Cette saison, le club patauge légèrement, ne se trouvant qu’à la 4ème place après 14 journées. Mais l’année précédente, le club n’était pas régulier non plus, et ça ne les a pas empêché de gagner la Bundesliga pour la 3ème saison d’affilée.

En Europe, le club ne parvient pas à se tirer des premiers tours ou des barrages. En 2015-2016, le club perd en barrage de l’Europa League face aux Bielorusses du Dinamo Minsk 2-3 après prolongations, après s’être déjà fait éliminé par Malmö en Ligue des Champions. Cette saison, le club Autrichien, emmené par l’excellent attaquant espagnol Jonathan Soriano (près de 120 buts en 4 saisons) a su passer deux tours préliminaires face aux lettons de Liepaja 1-0 et 2-0 et face aux Albanais de Tirana (2-0 et 1-0), avant de se faire éliminer par le Dynamo Zagreb 3-2. Dans le groupe des Niçois, qu’ils ont battu 2-0 à Nice, Salzbourg fait pâle figure face à Schalke 04 victorieux 3-1 et Krasnidar, même s’il leur reste une chance de qualification.

© facebook officiel Salzbourg

© facebook officiel Salzbourg

Le plus expatrié : New York Red Bull

Thierry Henry a rendu le New York Red Bull encore plus attrayant qu’il ne l’était déjà, pourtant c’est bien grâce à Red Bull que le club phare de New York a changé de dimension. Apparu en 1996, sous le nom de MetroStars, le club ne remporte aucun titre, sauf une finale jouée et perdue en 2003. Mais, alors que le club est en plein ralentissement, le Red Bull rachète le club qui devient le New York Red Bull en 2006. L’impact de Red Bull est imminent et le club remporte son premier titre majeur en 2008 : le championnat de Conférence Est de Major Soccer League, grâce à leur meilleur joueur Pablo Angel.

En 2010, le club, entraîné par le suédois Hans Backe recrute un élément essentiel de leur réussite : le français Thierry Henry. Celui-ci claquera plus de 60 buts en MSL pour aider le club à remporter son premier titre en MLS Supporter League et battre les ennemis de D.C. United. Le 20 mars 2010, le stade dans lequel Red Bull a investi plusieurs dizaines de millions d’euros, est inauguré.

Cette saison, le club a remporté la 1ère place du championnat de la Conférence Est avec 57 points, juste devant New York City FC (qu’ils ont explosé 7-0 chez NY City puis 4-1) et Toronto. Le club restait sur une série de 16 matchs sans défaites dans ce championnat, avant le lancement de la Coupe de Majo Soccer League (MSL). Leur buteur fétiche Bradley Whrigt-Phillips a marqué 24 buts dans la saison régulière, malheureusement, il n’a rien pu faire pour les qualifier en finale de la Coupe MLS. Une défaite pour Red Bull, qui n’a pas l’habitude des déconvenues !

© facebook officiel New York Red Bull

© facebook officiel New York Red Bull

Be the first to comment on "Salzbourg, Leipzig, New York, Red Bull leur donne des ailes !"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


ninfo

FREE
VIEW