google.com, pub-8534096166644204, DIRECT, f08c47fec0942fa0 Rennes : Olivier Giroud dans le viseur des Rennais, mais en ont-ils vraiment besoin ? - Ninfo
29 février 2024

Ninfo

Accro à l'info !

Rennes : Olivier Giroud dans le viseur des Rennais, mais en ont-ils vraiment besoin ?

Olivier Giroud est dans le viseur du Stade Rennais

Olivier Giroud est dans le viseur du Stade Rennais

Le mercato du Stade Rennais est flamboyant. Les dirigeants ont concocté une équipe de choc pour Bruno Génésio, l’entraîneur principal. Néanmoins, ils désirent encore améliorer l’effectif. Après Nemanja Matic, ils souhaitent enrôler Olivier Giroud. Mais en ont-ils vraiment besoin ?

Bruno Génésio aura du mouron à se faire avant de choisir son onze titulaire, avant de débuter les matchs de Ligue 1. En effet, l’entraîneur du Stade Rennais a un effectif pléthorique et des talents à la pelle. Au milieu de terrain, l’ancien lyonnais peut compter sur Flavien Tait, Ludovic Blas, Baptiste Santamaria, Enzo Le Fée ou encore le talentueux Désiré Doué.

De plus, Nemanja Matic a signé à Rennes, mais les dirigeants aimeraient frapper une nouvelle fois. Avec un autre gros coup. Et le nom d’Olivier Giroud revient dans les médias.

Giroud vers Rennes ?

Mais les Rennais en ont-ils vraiment besoin ? En effet, en attaque, les Bretons n’ont pas de soucis à se faire. Amine Gouiri, Arnaud Kalimuendo et le revenant Martin Terrier, le Stade Rennais est bien fourni. Bien entendu, Martin Terrier peut jouer ailier gauche et Gouiri peut jouer sur un côté également. Mais aux avant-postes, Rennes possède trois gros calibres.

Néanmoins, dans une attaque à quatre, Olivier Giroud serait un excellent point d’appuis pour les ailiers et l’autre attaquant. Si Doku partait à Manchester City, Bourigeaud pourrait le remplacer sur le côté de l’attaque droite. Et Amine Gouiri pourrait dépanner également.

La vitesse des attaquants rennais pourrait être d’une grande aide avec le jeu de Giroud. Mais avant, il faudra convaincre le Milan AC de le laisser partir et le meilleur buteur des Bleus de signer.

ninfo

FREE
VIEW