Obi-Wan Kenobi : comment ont évolué les personnages à travers leurs propres conflits intérieurs - Ninfo

Obi-Wan Kenobi : comment ont évolué les personnages à travers leurs propres conflits intérieurs

Obi-Wan Kenobi s'est retranché sur lui-même
Obi-Wan Kenobi s'est retranché sur lui-même

La série Obi-Wan Kenobi nous apprend de nombreuses choses sur les événements entre l’épisode III et le IV. Si les personnages emblématiques que sont Obi-Wan et Anakin Skywalker, alias Dark Vador reviennent, ils sont soumis à de nouveaux conflits intérieurs. Mais comment progressent-ils au fur et à mesure de la saison ?

Tout le monde l’attendait avec impatience et elle n’a pas déçu beaucoup de fans. Dans la série Obi-Wan Kenobi, deux personnages emblématiques des épisodes I, II et III revenaient, pour le plus grand bonheur des amoureux de la saga. Il s’agit d’Obi-Wan et d’Anakin Skywalker, aussi connu sous le nom de Dark Vador. Le téléspectateur de Disney+ peut voir comment les deux personnages ont évolué. D’un côté, Obi-Wan s’est retranché sur lui-même. Il mène une vie modeste sur la planète Tatooine, se cachant des troupes de l’Empire et gardant un oeil éveillé sur Luke Skywalker. De l’autre, Dark Vador dirige l’Empire, place ses pions mais n’a qu’un objectif en tête : retrouver son ancien maître. Mais en 10 ans, il n’a jamais su avoir le moindre indice, la moindre trace d’Obi-Wan. Jusqu’à l’enlèvement de la jeune Leia Organa, par Reva, la troisième sœur des Inquisiteurs. Et c’est à ce moment-là que nous découvrons comment les personnages ont progressé.

La peur d’Obi-Wan

Dans la prélogie, Obi Wan a toujours été le sage. Un tempérament de feu, c’est clair, mais toujours dans la discussion et l’empathie. Dans les épisodes de la série qui lui est consacrée, on découvre qu’il a changé. Alors qu’il aimait défendre les pauvres, les plus « faibles », les plus démunis, il finit par se cacher, quand Reva débarque sur Tatooine pour le retrouver. Il laisse même oncle Owen risquer sa vie, pour lui. Ce qui ne colle pas vraiment à ses valeurs, ni aux valeurs des Jedi. En effet, au lieu de laisser aller leurs sentiments, les Jedi sont invités à les ressentir vraiment. Pour les comprendre, y répondre et, finalement, les utiliser à leur avantage. Mais Obi-Wan l’a oublié. Il ne pense qu’à protéger le jeune Luke de son père.

Vivien Lyra Blair incarne la jeune Leia dans la série Kenobi
Vivien Lyra Blair incarne la jeune Leia dans la série Kenobi

Depuis la prise de pouvoir de l’Empereur et la mise à mort des Jedi, Obi-Wan n’est plus le même. Il s’en veut d’être en vie et d’avoir vu ses amis se faire massacrer. Il n’a pas vu venir cette trahison et il n’arrive pas à vivre avec ce lourd fardeau.

Mais tout est remis en cause, lorsque la famille Organa lui demande de retrouver et ramener Leia. La jeune princesse s’est fait capturer et elle est introuvable. Si Obi-Wan refuse, il finit par céder. Mais ses pouvoirs et sa volonté ne sont plus présentes en lui. Il n’a plus utilisé son sabre laser depuis près de dix ans, afin de ne pas risquer sa vie. Néanmoins, la force est encore puissante en lui. Et ses ennemis en pâtiront.

Le vengeur Vador

Depuis sa « réparation », Anakin est devenu Dark Vador. Le Jedi déchu est devenu l’ombre de celui qui devait ramener l’équilibre dans la force. Et quand il apparait dans la série, on découvre un Dark Vador incapable de changer. Il est devenu une personne aigrie, à l’humeur vengeresse et jusqu’à ce qu’il se défait à la fin du Retour du Jedi, il restera le même. Il aura toujours peur de perdre, peur d’être renvoyé là où il a grandi. Quand il dit : « Anakin est parti. Je suis ce qui reste », Vader déclare qu’il a pris une décision radicale, il y a longtemps, sur la personne qu’il est et ce qu’il reste de lui-même. Il renforce cette lecture lorsqu’il dit à Kenobi: « Tu n’as pas tué Anakin Skywalker, je l’ai fait. » Ce moment dévoile deux choses : il souligne à nouveau qu’il est devenu un Sith incapable de changer, et il permet à Kenobi de changer sa compréhension de Vador, et donc, sa compréhension de lui-même.

Le réveil de Kenobi

Obi-Wan s’en est toujours voulu d’avoir délaissé son apprenti. Il l’a laissé pour mort (dans son esprit) et il n’a jamais su surmonter cette épreuve. Pour Obi-Wan, le basculement d’Anakin vers le côté obscur est entièrement de sa faute. Et il n’a pas pu ni su le sauver. On le comprend dans l’épisode 2, lorsque Reva dit : « Tu ne peux pas le fuir, Obi-Wan ». Cette simple phrase prouve à quel point Kenobi est incapable de fuir son passé et son avenir. Il ne peut pas changer ces conflits, mais il peut changer. Et Obi-Wan parvient à changer. Lors du combat final, quand il prend le dessus sur Dark Vador, Obi-Wan prend conscience que son ancien apprenti ne redeviendra plus Anakin. Et il abandonne une nouvelle fois Anakin à son sort !

La première saison parle de ce nouveau départ, des changements de la vie, de l’évolution des sentiments et des événements que les personnages traversent. Certaines épreuves peuvent conduire le personnage à faire des choses horribles comme des choses extraordinaires. Les émotions et les sentiments d’Obi-Wan évoluent au fur et à mesure que les épisodes avancent. Et le fait de passer par ces cycles et traverser des crises vous libéreront et vous recréeront.

Quant aux conflits ? Les combats, les combats au sabre laser, les combats spatiaux ? Ils sont importants, mais dans Obi-Wan Kenobi, ils ne sont pas au centre des préoccupations. Ils ne sont qu’un moyen d’arriver à une fin, et non la fin elle-même. « L’avenir », comme le dit Kenobi, « s’occupera de lui-même ».

Be the first to comment on "Obi-Wan Kenobi : comment ont évolué les personnages à travers leurs propres conflits intérieurs"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


ninfo

FREE
VIEW