google.com, pub-8534096166644204, DIRECT, f08c47fec0942fa0 LOSC : la filière belge et Lille, une longue histoire d'amour florissante - Ninfo
27 mai 2024

Ninfo

Accro à l'info !

LOSC : la filière belge et Lille, une longue histoire d’amour florissante

Eden Hazard a fait les beaux jours de Lille

Eden Hazard a fait les beaux jours de Lille

L’histoire d’amour entre la Belgique et le LOSC a toujours été réjouissante. De nombreux belges sont devenus international après leur passage dans le Nord de la France. Et Lille a profité du talent des joueurs passés par le Plat Pays ou formés en Belgique.

L’histoire commence en 1986. Cette année-là, les supporters du LOSC voyaient débarquer Erwin Vandenberghe en avant-centre et Philippe Desmet sur l’aile gauche. Une aubaine pour les Dogues, convaincu par cette attaque de feu, avec notamment 27 buts pour Desmet. Et depuis, de nombreux joueurs issus du plat pays sont arrivée à Lille, pour y jouer et développer tout leur potentiel.

En juillet 2005, le LOSC piochait en Belgique l’une des pépites du XXIème siècle. Les Dogues avaient vu un potentiel phénomène dans les rangs des jeunes de Tubize et l’avaient signé chez eux. Il s’agissait d’Eden Hazard. Le prometteur Belge avait donné raison aux dirigeants lillois, en inscrivant 50 buts en 194 matchs et en offrant le doublé Coupe de France – Ligue 1 aux supporters lillois. Dès lors, les recruteurs se sont intéressés à la Jupiler League, véritable source d’inspirations pour les talents en devenir.

La Jupiler League de talents

Depuis toujours, la Division 1 belge est un vivier de talents. Des joueurs majeurs en sont sortis, à l’image de Romelu Lukaku (Anderlecht), Thibault Courtois (Genk) ou Kevin De Bruyne (Genk), pour ne citer qu’eux. Le LOSC a longtemps profité de la formation de ses voisins, avant de piocher dans les différentes équipes de la Ligue. Par exemple, Lille est allé chercher le phénoménal Zarko Olarevic à Antwerp, en 1977, qui a inscrit 47 buts en 161 matchs avec le club nordiste.

Plus récemment, Peter Odemwingie a pris la direction du nord de la France, en 2004. Chez les Dogues, il a mis 27 buts en 103 matchs et a joué la Ligue des Champions. Jonathan Delaplace venait de Waregem, quand il a signé à Lille, en 2013, pour 4 buts en 54 matchs.

En 2019, Victor Osimhen a rejoint le LOSC, en provenance de Charleroi, où il avait éclaboussé la Jupiler League de son talent. L’actuel Napolitain n’a joué qu’une seule saison avec Lille, mais a planté à 18 reprises, en 38 matchs, avant de partir en Italie, pour 80 millions d’euros (il avait été acheté 12 millions).

Victor Osimhen rejoint Naples
Victor Osimhen a marqué 18 buts en une saison avec le LOSC

Pour le remplacer, Lille est allé chercher Jonathan David en… Belgique ! Plus exactement à la Gantoise, contre un chèque de 25 millions d’euros. Une belle acquisition, car Jonathan David a marqué à 49 reprises depuis son arrivée et devrait permettre à Lille de réaliser une belle plus-value.

Des Belges formés au club

Le LOSC sait dénicher les pépites évoluant au-delà de la frontière voisine, quand ils arrivent à maturité. Mais il sait aussi les trouver, les former et en faire de bons joueurs de Ligue 1. A l’image d’Eden Hazard, repéré à Tubize et formé à Lille. Le Madrilène a été lancé dans le grand bain à 16 ans. La suite, tout le monde la connait : un doublé, des dribbles chaloupés, des buts incroyables et un transfert réussi à Chelsea.

Mais d’autres petites pépites sont sortis du Domaine de Luchin et sont devenus de grands joueurs. Comme Divock Origi. L’attaquant a fait ses premières classes chez les jeunes de Genk, avant de rejoindre Lille, à 15 ans. Il a terminé sa formation avant de jouer en équipe première. Au total, il a marqué 16 buts en 89 matchs, avant de rejoindre Liverpool pour 13 millions d’euros.

Divock Origi a sublimé le LOSC pendant deux saisons
Divock Origi a sublimé le LOSC pendant deux saisons

Pour citer d’autres références lilloises : Kevin Mirallas. L’actuel attaquant de Limassol (Chypre) a joué pour Lille de 2005 à 2008 (12 buts en 95 matchs).

Enfin, s’il n’est pas passé directement de la Belgique à Lille, Amadou Onana fait partie de ces joueurs formés dans leur pays natal, avant de vivre de nouvelles aventures ailleurs. Formé à Zulte Waregem, l’actuel joueur d’Everton a été transféré à Hoffenheim, puis Hambourg, avant de rejoindre Lille. Il a été transféré à Everton pour 35 millions (Lille avait investi 13 millions), l’été dernier. Les bonnes affaires sont belges !

Amadou Onana est devenu international belge avec le LOSC
Amadou Onana est devenu international belge avec le LOSC
ninfo

FREE
VIEW