La nuit sera longue : Netflix propose un "Casa de Papel" version prison psychiatrique - Ninfo

La nuit sera longue : Netflix propose un « Casa de Papel » version prison psychiatrique

Dans cette nouvelle série espagnole, un groupe fortement armé tente de récupérer un prisonnier, dans une prison psychiatrique. Mais tout ne se passe pas comme prévu et ce qui devait être une évasion de formalité devient un bain de sang et un état de siège.

Le nouvelle série de Netflix a un air de déjà vu. En effet, La nuit sera longue peut être considérée comme une cousine de l’excellente La Casa de Papel. Dans cette série, composée de 6 épisodes, on retrouve les ingrédients qui ont fait le succès de La Casa de Papel : des flics veulent entrer dans une prison psychiatrique pour récupérer un dangereux détenu, des tentatives d’évasions, des personnages méprisants et des morts. Il n’en fallait pas plus pour raviver la flamme et faire de La nuit sera longue, une des séries les plus en vues sur Netflix.

Une histoire d’évasion

Dans cette série de 6 épisodes, d’environ 50 minutes, les protagonistes doivent survivre à une attaque dans la prison psychiatrique de Monte Baruca. En effet, un groupe armés jusqu’aux dents tente de s’infiltrer pour récupérer un dangereux tueur en série du nom de Simon Lago. Le chef des braqueurs promet de quitter les lieux sur le champs, si Simon Lago est rendu. Seulement, Hugo, le directeur de la prison psychiatrique refuse de le livrer, car sa fille est tenue en otage par un contact de Simon Lago. Et s’il livre le criminel, sa fille mourra. En plus, cette ce jour de réveillon de Noël, Hugo a amené ses deux enfants pour fêter Noël ensemble, dans la prison. Mais leur vie est rapidement mise en danger par les prisonniers les plus dangereux de la région.

Pour défendre la prison, Hugo ne peut compter que sur quelques gardes. En effet, les communications ont été coupées, comme l’électricité et personne ne parvient à prévenir la police. La prison est livrée à elle-même, surtout que les prisonniers comprennent rapidement ce qu’il se passe. Et ils ne comptent pas rester enfermer tranquillement dans leurs cellules…

Plus les épisodes avancent et plus on découvre la réelle nature des personnages. Ce qui les pousse à faire des choses horribles ou belles. Entre les braqueurs, qui pensaient à une mission de routine, les gardes violents et les détenus pas si horribles que ça. La série vaut le coup d’oeil !

Be the first to comment on "La nuit sera longue : Netflix propose un « Casa de Papel » version prison psychiatrique"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


ninfo

FREE
VIEW