LOSC : 3 raisons de croire que Lille peut terminer champion, dix ans après le doublé ? - Ninfo

LOSC : 3 raisons de croire que Lille peut terminer champion, dix ans après le doublé ?

Cette saison, quatre équipes peuvent prétendre au titre de champion de France. Il s’agit de Paris, grand favori en début de saison, Lyon, Monaco et Lille. Le club nordiste assume son statut d’outsider, en étant leader de la Ligue 1. Mais le LOSC peut-il terminer en tête de la L1, au terme des 38 journées ?

Deuxième en 2018-2019, troisième en 2019-2020, premier en 2020-2021 ? Depuis trois saisons et le sauvetage orchestré par Christophe Galtier, lors de son arrivée, le 22 décembre 2017, Lille réalise de belles prouesses en Ligue 1. Au point de se battre pour la première place avec l’ogre parisien, Lyon et Monaco. Avec 58 points en 26 journées, les coéquipiers de Jonathan Bamba peuvent espérer remporter le Graal. Voici 3 raisons d’y croire.

1) L’effectif est solide

La première particularité de ce LOSC made in Galtier, est la solidité de l’effectif. L’ex coach de Saint-Etienne a voulu parer à toute éventualité de blessure en début de saison et a doublé tous les postes. Du coup, si un joueur manque à l’appel, un autre, tout aussi talentueux, peut le remplacer sans problème. Ce fut le cas avec Reinildo, remplacé par Bradaric, de Zeki Celik, blessé à plusieurs reprises et très bien remplacé par le jeune Djalo (car Pied était blessé également).

Au milieu, Xeka, Sanches, Soumaré et l’irremplaçable Benjamin André convoitent les deux places de titulaire. Et devant, Araujo, Ikoné Weah à droite, Bamba, Ikoné, Lihadji peuvent permuter pour offrir des occasions de but à Weah, Yazici, Yilmaz ou David. Un tas de solutions s’offrent à l’entraîneur Galtier. Un réel bonheur que beaucoup de clubs en Europe aimeraient avoir.

Jonathan David entre parfaitement dans la rotation de Galtier

L’effectif Lillois est complet et même doublement complet. Et la concurrence, mise en place par Galtier, est saine, avec des permutations et des changements réguliers en cours de match. Histoire que tout le monde se sente concerné par la magnifique saison que Lille offre à ses supporters

2) Une belle série à l’extérieur

Le stade Pierre Mauroy est connu pour être un terrain, où il est difficile de l’emporter. Avec 8 victoires, 4 nuls et une seule défaite, le LOSC est la deuxième meilleure équipe à domicile, derrière le PSG. Mais c’est loin de chez eux que les Lillois semblent montrer un autre visage. Ils ont déjà engrangé 30 points loin de Mauroy (9 victoires, 3 nuls et une seule défaite). Mieux, ils restent sur 7 succès d’affilées (Lorient, Dijon, Nantes, Bordeaux, Rennes, Nîmes et Montpellier). Une première depuis la création du club et un excellent pas vers le titre ?

Ils possèdent la meilleure défense avec le PSG (9 buts encaissés) et la deuxième attaque après Lyon (25 buts). Les joueurs combinent bien ensemble. Ils aiment jouer les uns pour les autres et le plan tactique de Galtier est toujours très bien maitrisé.

Si, depuis le début de l’année 2021, les matchs sont biens moins contrôlés, que les lillois sont moins conquérants et qu’ils gagnent souvent par un but d’écart (face à Angers, Dijon, Nîmes, Reims et Rennes), ils gagnent et c’est là l’essentiel. Les secondes mi-temps sont plus difficiles, mais la victoire est au bout. Et après 26 journées, Lille compte 58 points. C’est trois de plus que Lyon et quatre de plus que le PSG.

3) L’expérience européenne

La saison passée, Lille n’avait pas su se dépêtrer de son groupe en Ligue des Champions. Ils avaient terminé 4ème derrière Valence, l’Ajax et Chelsea. Cette saison, en Europa League, les Dogues ont fini 2ème et se sont qualifiés pour les 16ème de finale. Ils ont acquis de l’expérience en montrant de belles choses. Notamment cette année, avec une victoire 3-0 au Milan AC (invaincu à ce moment-là, toutes compétitions confondues).

Yusuf Yazici a inscrit un triplé contre Milan avec le LOSC
Yusuf Yazici a inscrit un triplé contre Milan avec le LOSC

Les joueurs ont profité de ces matchs pour engranger de l’expérience. Ils sont tombés sur l’Ajax Amsterdam en 16ème. Le match aller a été maitrisé de A à Z par les Néerlandais, mais Lille continue de découvrir le haut niveau. Si l’élimination est envisagée, elle permettra à Lille de se focaliser sur le championnat, avec un match à jouer tous les sept jours. Un mal pour un bien, avec un titre à la clé ?

C. P.

Be the first to comment on "LOSC : 3 raisons de croire que Lille peut terminer champion, dix ans après le doublé ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


ninfo

FREE
VIEW